samedi 11 novembre 2017

Et si

Je commençais à me sentir mal .
Mes mains devenaient baveuses et visqueuses, tel un escargot .
La couleur de ma peau mutait vers le marron moucheté comme une feuille morte d'automne .
Comme une poupée de chiffon, mon corps devint mou et je m'affalais par terre, perdant ainsi tous mes vêtements . Ma peau devint glaciale et suintante comme un serpent immonde. Mon visage disparaissait laissant place à deux sortes d' antennes dressées au dessus de ma tête . Je perdis tous mes membres et je me retrouvais comme immobile , obligée de ramper .
Je devint répugnante , métamorphosée en limace .  
                                                                                  Noémie Royer 
                                                                                      (11 ans)

* Petite précision pour expliquer le contenu de ce texte :
Il s'agit d'une évaluation de français  demandée aux élèves de 6 ème
consistant à composer une  histoire en quelques lignes , selon la forme 
imposée d'un récit de Roald  Dahl . 

3 commentaires:

  1. Une des plus belles choses dont un esprit puisse rêver d'être pourvue, est bien l'imagination. Cette chose qui nous sauve de la solitude et nous ouvre au plus beau des dons,celui de faire rêver les autres. Il n'y a pas d'âge pour devenir un créateur, pour être doué si on n'oublie jamais que le travail est le seul moyen de développer ce don.
    Mais tu semble avoir compris tout cela, chère Noémie.
    Félicitations pour ce superbe texte et longue route à toi.
    Amitiés.
    Roger

    RépondreSupprimer
  2. Un immense merci à vous monsieur Roger pour ce joli mot qui me touche énormément !
    Cela m'encourrage beaucoup pour mes prochain texte que je réaliserais,
    je vous souhaite également un très bon rétablissement .
    Amitiés à vous !
    Noémie

    RépondreSupprimer
  3. Bien que signé en mon nom , j’atteste que c’est bien Noémie qui répond à Roger. Et j’en profite pour le remercier également.

    RépondreSupprimer