dimanche 23 octobre 2016

                                                 En chassant les démons qui bataillaient en moi
                                                                             je pris patience
                                                  et posa un regard bien veillant sur ma collègue
                                                                                      *
                                                             

dimanche 1 mai 2016

En échange d'une seule phrase,
il m'était dit un matin ceci .

La femme de ménage n'ayant pas de culture, sujette aux médias et aux on dit 
n'a pas eu la chance  de poursuivre ses études , 
Peut être mais...
Qu'est ce qui l'empêche de mettre son fils en médecine ? 
Si tel est son souhait .
 ***
Sous ma capuche j'observais le monde du petit matin

Mais pourquoi ce couple d'ami
s'en allant au C.A.T
attendent ils des heures à l'aube
le bus de huit heures ?
_

Mais pourquoi ce père de famille
vivant en H.L.M  avec sa fille
laisse t-il pousser ses cheveux
en éternel étudiant ?
 -
Mais pourquoi ce jardinier
imperméable à tout climats
remplace t-il le mot "Bonjour"
par  le mot"Tranquille" ?
-
Mais pourquoi ce jeune technicien
vit il au ralenti , immobile à l 'arrêt
sans le moindre mouvement
comme s'il se consumait ?
_


Sur le Chemin de Jacques
je passe après toi
et avant les autres
à vélo



  
De ce Chemin de Silence
je t'embrasse
Frère pèlerin  inconnu

***

mardi 26 avril 2016

Il était un bar
un café de quartier
Porte vitrée
Comptoir boisé
Le patron âgé
La patronne usée
Discussions brèves
en fin de journée
à l'ombre d'une maquette
de vieux chalutier.
Toilettes à la turc
et vieux habitués
Dans un an , peut être,
il sera fermé.



Panneau de pub
une femme sourit
aux visages blêmes
 *
Parti depuis longtemps
   des mots au pluriel
me reviennent
*

lundi 4 janvier 2016