vendredi 15 août 2014

En passant Marty me laisse ce  poème   :
//
L'été éclaboussé 
ruisselle 
 sous le pli des herbes
//




2 commentaires:

  1. oh merci ! sont-ce mes mots qui ont provoqué ce déluge ?
    été pluvieux, été heureux

    RépondreSupprimer