dimanche 23 octobre 2016

                                                 En chassant les démons qui bataillaient en moi
                                                                             je pris patience
                                                  et posa un regard bien veillant sur ma collègue
                                                                                      *
                                                             

dimanche 1 mai 2016

En échange d'une seule phrase,
il m'était dit un matin ceci .

La femme de ménage n'ayant pas de culture, sujette aux médias et aux on dit 
n'a pas eu la chance  de poursuivre ses études , 
Peut être mais...
Qu'est ce qui l'empêche de mettre son fils en médecine ? 
Si tel est son souhait .
 ***
Sous ma capuche j'observais le monde du petit matin

Mais pourquoi ce couple d'ami
s'en allant au C.A.T
attendent ils des heures à l'aube
le bus de huit heures ?
_

Mais pourquoi ce père de famille
vivant en H.L.M  avec sa fille
laisse t-il pousser ses cheveux
en éternel étudiant ?
 -
Mais pourquoi ce jardinier
imperméable à tout climats
remplace t-il le mot "Bonjour"
par  le mot"Tranquille" ?
-
Mais pourquoi ce jeune technicien
vit il au ralenti , immobile à l 'arrêt
sans le moindre mouvement
comme s'il se consumait ?
_


Sur le Chemin de Jacques
je passe après toi
et avant les autres
à vélo



  
De ce Chemin de Silence
je t'embrasse
Frère pèlerin  inconnu

***

mardi 26 avril 2016

Il était un bar
un café de quartier
Porte vitrée
Comptoir boisé
Le patron âgé
La patronne usée
Discussions brèves
en fin de journée
à l'ombre d'une maquette
de vieux chalutier.
Toilettes à la turc
et vieux habitués
Dans un an , peut être,
il sera fermé.



Panneau de pub
une femme sourit
aux visages blêmes
 *
Parti depuis longtemps
   des mots au pluriel
me reviennent
*

lundi 4 janvier 2016

mercredi 9 décembre 2015

jeudi 5 novembre 2015

samedi 24 octobre 2015

Scène de vie

Voici 4 scénettes qui se sont déroulées aujourd'hui :

L'histoire se déroule dans un salon de coiffure pour homme .
Un salon classique à un seul fauteuil  et quatre chaises pour attendre .
En 1/2 heure,  quatre individus sont rentrés dans l'espace exiguë de la pièce vitrée  .


  • Le premier, un africain  parlant avec les mains: 

        "Tu sais, toi où se trouve la boite jaune pour envoyer des lettres?"
          Le coiffeur répondit " Une boite aux lettres ? Au coin de la rue .
          L'homme  " Mais ça part aujourd'hui.. La levée est faite ?
          Le coiffeur " oui tôt ce matin"
          L'homme " A la poste, c'est 11 heures"
          Le coiffeur " Peut être "
          L'homme " Je devrais y aller "
          Le coiffeur " Vas y ! "
          L'homme " J'y vais !

  • Le deuxième, un homme  ridé de petite taille . Cheveux gris, longs . Mal coiffé mais poli.

        " Vous prenez sur rendez vous" ?
        Le coiffeur : " avec ou sans . Voici ma carte"
        L'homme  : "Je vous rappellerais"
        Le coiffeur : "Je peux vous prendre après ."
        L'homme :   " Je vais vous rappeler, Je ne peux pas "
        Le coiffeur " Comme vous voulez "

  • Le troisième,  pour les Pages Jaunes .

      " Bonjour, c'est les pages jaunes ; Si vous voulez paraître l'année prochaine, signez là "
Il partit en tendant le mince annuaire.

  • Le quatrième, un étudiant . Cheveux frisés longs . Sac de voyage .

  Il rentre en faisant passer son sac en premier, gêné par la porte étroite .
  Il se tenait là,  immobile devant le coiffeur , bouche fermée .
        Le coiffeur : " Donc ?"
        L'étudiant:  " C'est pour un rendez vous "
        Le coiffeur: " soit ce matin, soit cet après midi .."
        L'étudiant  :" Ce matin c'est tendu ! "
        Le coiffeur: " Cet après m..? mais ce serait mieux ce matin ! "
        L'étudiant : " C'est compliqué "
        Le coiffeur : "Pourquoi donc ?
        L'étudiant : " Je suis pris  . Mais cet après m., c'est mieux . "
        Le coiffeur : " 14 heures"
        L'étudiant : "OK"
     Il sortit faisant passer à nouveau son sac en premier.

" Ce qui me plait dans mon métier c'est cette diversité ", me dit le coiffeur .



     
       

lundi 12 octobre 2015

mercredi 9 septembre 2015

Nuit sereine
Sous les étoiles
Le linge blanc

Vieille dame
Attendrie en canne
parle au chat.

Immobile sur le toit
Le chat noir
Se confond

Au vieux mur
Un chat gris
Monte la garde